AccueilPhilosophiePourquoi ne peut-on pas se plaindre chez le psy ?

Commentaire

Pourquoi ne peut-on pas se plaindre chez le psy ? — 3 commentaires

  1. Merci Monsieur pour cet article qui me touche, et avec lequel je me sens en accord. Il met des mots sur ce que je ressens vis à vis d un proche parent qui, pour moi, s est enfermé dans sa souffrance et s y est identifié. Et une personne comme cela, avec cette identification à la douleur et plainte, est envahissante et lourde pour autrui, en l occurrence ici moi, j ai donc appris à m’ en protéger en disant stop quand cela est nécessaire. Salutations.

  2. Alors il n’est plus nécessaire d’aller chez un psy ! Ce que je savais déjà avant de vous lire, compte tenu que la plus part du temps il “écoute” peut-être, ne répond JAMAIS ! Alors ….
    ** pourquoi doit-il lui-même rencontrer un confrère pour une analyse/an
    Cordialement

    • Si vous pensez qu’un psy c’est juste bon à écouter des plaintes sans rien dire, je comprends que ça ne vous intéresse pas d’aller en consulter un.

      Il est vrai que certains psy ne répondent jamais — encore que, il ne faut jamais dire jamais. Mais quant à en faire une généralité… C’est comme si vous disiez, en pensant au MacDo: «Ça ne sert à rien d’aller au restaurant, ils ne servent que des frites et des hamburgers.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>