J’ai fait à Lausanne des études de médecine. Je suis donc médecin.

Je reçois des patients qui ont des problèmes psychologiques ou des difficultés de vie ou des maladies psychiques et je cherche à les aider à vivre une vie riche, pleine et emplie de sens.

Je suis donc psychiatre et psychothérapeute.

Je ne suis pas psychanalyste.

Je considère que seul un progrès de la conscience constitue un véritable progrès dans le domaine psychologique. La conscience comprise comme « faculté de l’esprit de se voir lui-même », pas au sens de « prise de conscience ».

Dit autrement : pour moi, un vrai progrès psychologique, c’est une évolution spirituelle.

Je m’intéresse à la philosophie en général et à l’épistémologie.

Je suis mélomane et audiophile.

Mon hobby actif, c’est la photographie.

Lausanne, le 10 janvier 2017

logo Dr O. Spinnler