• Je ne suis pas psychanalyste.
  • Je suis pragmatiquement orienté vers la recherche de solutions à des problèmes définis.
  • Je considère que seul un progrès de la conscience peut constituer un véritable progrès dans le domaine psychologique.
  • Ce que j’entends par «conscience», c’est la faculté de l’esprit de se voir lui-même. Ce n’est pas au sens de «prise de conscience».
    Par conséquent, un vrai progrès psychologique est, en fait, une évolution spirituelle.
  • Connaître l’origine d’un problème peut aider à le résoudre, mais ce n’est pas toujours nécessaire. Et ce n’est en tout cas jamais suffisant!